Le soleil de la nouvelle année

2015

L’année que nous laissons derrière nous est comme le soleil qui descend pour faire place à une nouvelle journée. Pourtant, quand il passe derrière l’horizon, même si nous ne pouvons pas le voir, il éclaire une autre partie de notre planète. En fait, le soleil n’arrête jamais d’éclairer notre terre.

Tout au long de cette année, que cette flamme, qui illumine tout ce qui nous entoure, éclaire également notre être intérieur.

Cette flamme est alimentée d’un autre soleil, la source, qui nous aide à connecter à notre être, apaise l’âme apporte joie et courage dans notre vie. Quand nous ne sommes pas connectés à la source, c’est comme si notre soleil se cachait derrière les nuages.

A la longue, d’autres nuages se formeront, encore plus sombres, prélude du mauvais temps.

Pensons un instant aux tempêtes qui se déclenchent de plus en plus avec le réchauffement climatique . Ne nous évoquent-elles pas les tourbillons de pensées dans lesquels nous luttons, incapables d’en sortir ?

Chaque fois que nous nous éloignons de la source, nous créons un vide en nous. Mais comment combler ce vide ?

Nous le remplissons de tout ce que nous laissons pénétrer en nous.

Alors que cette nouvelle année soit pour nous et pour l’humanité une année où ce vide soit rempli du Souffle Divin, celui qui nous fait réaliser ce que nous désirons, ce que nous espérons, ce que nous demandons et ce qui fait partie de notre plan divin.

Comme le soleil, qui revient chaque jour resplendir, même s’il est caché par les nuages, garder notre flamme, est la seule solution pour ne pas rester enveloppé dans les nuages.

Il est temps de laisser vivre ce que nous devons transformer.

Que ce Souffle Divin soit la force de se laisser envelopper dans l’amour vers le changement.

Pour alimenter la flamme il n’est pas besoin d’accomplir de grandes oeuvres ou des grandes entreprises, il suffit simplement, de sourire et de savoir l’offrir aux autres, non par profit ou intérêt, mais simplement par amour de l’Amour.

Si nous nous laissions toujours porter par cette énergie que l’on ressent si bien à l’aube de chaque nouvelle année, si nous la gardions avec nous constamment, voilà qui alimenterait notre courage de sortir des schémas, de sortir de notre emprisonnement et d’entrer dans le monde. Parce qu’en entrant dans le monde on entre en soi-même et en entrant en soi-même on est en accord avec les autres, et dans la paix de leur coeur.

Bonne année

Angela & Bernard

Ce contenu a été publié dans Articles B. Rouch. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le soleil de la nouvelle année

  1. Mireille Papet dit :

    merci à Bernard pour ce beau message

    tous mes voeux pour cette nouvelle année pour Angela et Bernard

    bonne année à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *