Pour aller plus loin sur Charlie Hebdo

PaixAprès l’attentat terrible qui a eu lieu à Paris nous ne pouvons qu’être consternés par le retour en arrière à des évènements que nous avons cru irrépétibles après l’écroulement des tours jumelles de New-York le 11 novembre 2001.
Notre liberté d’expression est à nouveau prise de mire. Nous avons ouvert nos portes à l’immigration et voici que ceux que nous avons accueilli nous agressent ? J’entend beaucoup de discours mus par la peur. Je crois qu’aujourd’hui, il ne faut pas se laisser prendre par son jeu pernicieux.
Il y a aussi un détail intéressant, l’un des deux attaquants à perdu sa carte d’identité dans les locaux de Charlie Hebdo. C’est la seule erreur qui a été commise dans un coup apparemment sans faille. Je le vois comme un clin d’oeil du destin.
Au-delà de l’évènement en soi, il y a un sens profond à comprendre.
Rarement, nous avons pu être témoins d’une telle rapidité de la mobilisation dans les rues à Paris et dans d’autres capitales. Il nous faut parfois des coups de semonces pour réveiller nos consciences et se rendre compte que la détresse et l’extrémisme qui se vie en Syrie et en Iraq peut rapidement arriver chez nous. Les guerres voyagent sans tenir compte des murs de notre indifférence.
Il n’y a pas de fumée sans feu, Si un acte de cette importance à pu avoir lieu, s’est qu’il est la pointe de l’iceberg d’un extrémisme qui s’est infiltré parmi nous, et même en nous. Il est le reflet de ce manque de dialogue dans une société qui se veut de plus en plus communicante.
Dans une culture qui prône l’individualisme, est ce qu’il n’est pas temps de se demander si nous ne sommes pas allés trop loin ? Il est peut être temps de retrouver les valeurs de la solidarité, du partage. C’est elles qui pourront préparer le vrai ciment de notre société.
Bernard Rouch

Ce contenu a été publié dans Non défini. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pour aller plus loin sur Charlie Hebdo

  1. Mérit Mariline dit :

    Je suis Charlie
    Unissons nos coeurs .
    Pour vaincre la peur, la haine, cherchons en nous à faire grandir l’Amour toujours présent.
    Là où nous sentons , en nous , crispations, rejets, désespoir ou peur, regardons , accueillons et mettons y l’Amour.
    Car l’amour ne meurt pas.
    Exprimons , offrons et partageons cet Amour. Qu’il soit notre force, notre liberté.

  2. posseme dit :

    Ne nous laissons pas dominé par la peur mais laissons nous envahir par l’amour… pensons à l’unisson à tous ces bons moments aussi du quotidien partagés avec les autres….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *