Texte de Mère tiré de « Paroles d’Autrefois » partagé par Mireille

bonjour à tous,
je fais suivre ce mail car il me semble important

je vous souhaite de joyeuses fêtes

au plaisir de vous retrouver en janvier

bisous
Mireille

En retrouvant un texte de Mère tiré de « Paroles d’Autrefois »(publié par l’Ashram de Sri Aurobindo), on est sidéré à quel point il est d’actualité, qu’il est de notre temps, et qu’il est en phase avec ce que nous vivons en cette fin de décembre 2012, et pourtant ce texte a été écrit il y a un siècle.
Jugez-en par vous-mêmes:

» Nous vivons en un temps exceptionnel, à un tournant exceptionnel de l’histoire du monde. jamais auparavant peut-être l’humanité n’a passé par une aussi sombre période de haine, de sang et de confusion. En même temps, jamais un espoir aussi fort, aussi ardent ne s’est réveillé dan les coeurs. En fait si nous écoutons la voix de notre coeur, nous percevons immédiatement que nous sommes, plus ou moins consciemment, en train d’attendre un nouveau train de justice, de beauté, de bonne volonté harmonieuse et de fraternité. Et cela semble en complète contradiction avec l’état présent du monde. Mais nous savons tous que la nuit n’est jamais si sombre qu’avant l’aurore. Cette obscurité n’est-elle donc pas le signe qu’une aube approche?
Et comme jamais la nuit n’a été aussi complète, aussi terrifiante, peut-être jamais l’aube n’aura été aussi brillante, aussi pure, aussi lumineuse que celle qui vient…Après les mauvais rêves de la nuit le monde s’éveillera à une nouvelle conscience.
La civilisation qui trouve maintenant une fin si dramatique était fondée sur le pouvoir de la pensée, de la pensée agissant sur la matière et sur la vie. Ce qu’elle a été pour l’humanité, nous n’avons pas à en discuter maintenant. Mais un nouveau règne arrive, celui de l’Esprit; après l’humain, le Divin. »

Tout au long de ce magnifique texte, Mère, la visionnaire, semble s’adresser à nous à un siècle de distance.
Elle annonce un monde nouveau libéré de la « pensée sur la matière » laissant place à celui de l’Esprit. « après l’humain, le Divin ».

Qui prévoit une fin du monde sinon les ignorants et la majeure partie des médias encore plus ignorants et surtout toujours avides de sensationnel au mépris de la vérité?
Non, la fin du monde n’est pas pour cette fois encore n’en déplaise aux défaitistes de tous poils.

Lisez et relisez ce texte absolument sublime et vous verrez combien il est rempli d’espoir pour notre monde et l’humanité.

Ce n’est pas parce que le calendrier maya s’est terminé qu’il annonçait une fin du monde. On n’en est plus à un mensonge près.
Le calendrier maya annonçait simplement que nous sommes arrivés à une période de transition entre deux mondes.
Un monde basé sur le matérialisme et l’ego, ce monde proche de l’agonie s’achève et va laisser place à un monde plus spirituel, s’appuyant sur une nouvelle conscience, basé sur l’intuition et le coeur.
C’est le message du calendrier Maya.

Le 21 décembre prochain n’est rien de plus qu’une des toutes dernières portes énergétiques nous y conduisant.

Nous vous souhaitons une belle fin d’année 2012.

Jean Graciet

http://www.mercijetaime.fr
http://eft-facile.eklablog.com/
http://www.eveiletsante.fr

Ce contenu a été publié dans Suggestions Lectures. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *